EN  |  A propos | Presse

Volontariat Afrique, voyages humanitaires, bénévolat, chantiers

Voyage humanitaire AfriqueIl existe en Afrique un grand nombre de projets de volontariat international, car il s’agit malheureusement du continent le plus pauvre de la planète. Ce n’est donc pas un hasard s’il y a de nombreuses opportunités pour faire une mission de bénévolat dans tous les domaines : mission humanitaire, éducation, écovolontariat ou mission avec animaux… Tout en contribuant à la solidarité internationale à travers votre projet favori, vous avez en plus la possibilité de parler français ou d’améliorer vos compétences en anglais et cela, selon le lieu d’engagement, dans des conditions de vie très simples ou avec presque tout le confort occidental. Pendant votre temps libre, vous pourrez découvrir l’exceptionnelle faune africaine ou encore vous immerger dans la culture du continent.

 

6 bonnes raisons d’effectuer une mission de volontariat en Afrique

  • Apporter son aide sur le continent le plus pauvre de la planète
  • Consolider ses connaissances linguistiques en anglais
  • Pour celles et ceux qui ne sont pas fort/es en langues : se faire comprendre en français
  • Choisir parmi une grande variété de projets : volontariat avec des enfants, des animaux, des groupes marginalisés
  • Plutôt dur à cuire ou plutôt douillet ? Il y a des conditions de vie pour tous les goûts.
  • Observer la faune unique de l’Afrique grâce aux missions d’écovolontariat ou pendant son temps libre

 

Partir en mission AfriquePartir en mission là où l’on a le plus besoin de vous

Beaucoup de personnes associent le mot « pauvreté » à l’Afrique dans la mesure où il s’agit du continent le plus pauvre de la planète. L’indice de développement humain est calculé selon le revenu moyen par habitant, le niveau d’éducation et l’espérance de vie. D’après cet indice, 22 pays sur 24 ayant un niveau de développement bas se trouvent en Afrique. De nombreuses institutions publiques, organisations caritatives ou associations humanitaires n’ont donc pas de ressources. C’est pour toutes ces raisons qu’il est particulièrement pertinent de faire une mission de bénévolat en Afrique.

 

Parler le français ou l’anglais pendant un voyage humanitaire en Afrique

L’un des grands avantages du voyage humanitaire en Afrique, c’est la possibilité de faire progresser ses connaissances linguistiques. En raison de leur très longue histoire coloniale, beaucoup de pays d’Afrique ont des langues européennes pour langues officielles et celles-ci sont utilisées par une grande partie de la population. Les bénévoles ont l’opportunité d’effectuer un projet soit dans un pays francophone, tel que le Togo, le Sénégal ou Madagascar, soit dans un pays anglophone comme le Ghana, la Tanzanie ou l’Afrique du Sud.

Faire une mission de volontariat dans tous les domaines

En Afrique, on peut dire que tout le monde trouve chaussure à son pied, car la multitude de projets y est immense. Ceux qui veulent travailler avec des personnes peuvent, par exemple, participer à un projet humanitaire et aider des enfants de rue, des groupes marginalisés, les handicapés ou encore s’engager dans des garderies.

En général, nous vous déconseillons de faire une mission dans un orphelinat en Afrique. Dans ces établissements, les enfants ne sont souvent que de soi-disant orphelins. Dans certains pays comme le Ghana ou l’Ouganda, au moins 90 % d’entre eux ont un parent en vie ! Si, en tant que volontaire, vous insistez pour aider dans un orphelinat, vous soutenez souvent un modèle économique plutôt que des enfants. Même dans le meilleur des cas, leur développement optimal est très perturbé dans les orphelinats. Apportez plutôt votre aide à des projets humanitaires ou organisations humanitaires qui permettent aux enfants de rester dans une famille, que ce soit grâce au bénévolat ou à des dons.

Il est également possible d’enseigner l’anglais, le français ou le sport, de s’engager pour la protection de la nature ou de faire du volontariat avec des animaux.

Partir en Afrique, ce n’est pas que pour les durs à cuire : les niveaux de vie diffèrent selon les pays

Effectuer une mission en Afrique, ce n’est pas forcément être privé d’électricité, d’eau courante et d’eau chaude puisque l’Afrique est un continent qui englobe des régions très pauvres mais aussi des pays relativement riches et des populations aisées. Dans les pays du Maghreb, tels que le Maroc, les conditions de vie de la classe moyenne sont similaires aux nôtres, c’est aussi le cas en Afrique du Sud. Dans beaucoup d’autres pays qui ont un revenu moyen plus faible, par exemple la Gambie, le Kenya ou le Malawi, les volontaires doivent se contenter de conditions de vie bien plus modestes. En effet, une douche chaude peut être un luxe et la rationalisation de l’électricité peut influencer le rythme de vie.

Essayez d’évaluer de façon réaliste de quel degré de confort vous avez besoin et cherchez le projet humanitaire qui vous convient en conséquence. Si vous effectuez une mission humanitaire à l’étranger pour la première fois, vous ne devez surtout pas surestimer vos capacités d’adaptation. De plus, le soutien des bénévoles est le bienvenu partout, même là où le niveau de vie est un peu plus élevé.

Découvrir la faune exceptionnelle de l’Afrique à travers l’écovolontariat

Ecovolontariat AfriqueIl existe de nombreux projets dans le domaine animalier car l’Afrique possède une large biodiversité. Les écovolontaires qui, très souvent, souhaitent observer les Big 5 en direct (l’éléphant, le lion, le léopard, le rhinocéros et le buffle) ont ici la possibilité de le faire. S’engager en tant que Game Ranger, entretenir une réserve et la maintenir en bon état, soutenir les soigneurs animaliers dans leur travail ne sont que des exemples des missions possibles dans le domaine de l’écovolontariat. Les bénévoles peuvent découvrir la faune abondante de l’Afrique non seulement lors des missions, mais aussi pendant leur temps libre, par exemple lors d’un safari dans l’un des nombreux parcs nationaux.

Se plonger dans les cultures africaines

Partir en voyage humanitaire en Afrique vous permet de découvrir le pays d’action d’une manière que vous ne percevez pas en tant que touriste. Grâce à votre travail sur place, vous pouvez vous immerger dans les cultures africaines par exemple en prenant un tuk tuk, en comprenant quelques bribes de swahili lors des missions de bénévolat au Kenya ou en Ouganda, ou encore en cuisinant vous-même un plat typiquement ghanéen comme le foufou et le kenkey.