EN  |  A propos | Presse

Partir en mission – Les pays d‘action

La base de données de missions de volontariat utiles et responsables sur guidisto-volontariat.fr (missions humanitaires, écovolontariat, etc.) vous permet de partir en mission un peu partout dans le monde. Vous avez l’embarras du choix parmi des dizaines de pays d’action sur tous les continents, en dehors de l’Antarctique. Nous avons rassemblé sur cette page quelques conseils pour vous aider à trouver le pays d’action qui vous correspond.

 

Partir en mission humanitaire

Image Nicolas Raymond sous licence CC by 2.0

Partir en mission humanitaire, solidaire etc. en

 

Suivez votre cœur

Il est important que vous choisissiez un pays d’action qui vous intéresse vraiment, surtout si vous partez pour la première fois en mission à l’étranger.

L’engagement humanitaire, social, écologique en soi est déjà une entreprise éprouvante. De plus, vous allez inévitablement subir un certain choc culturel. Étant donné que le volontariat se déroulera souvent dans des pays en voie de développement ou des pays émergents, la différence culturelle entre votre pays d’origine et votre pays d’accueil sera d’autant plus importante.

Dans une telle situation, nous vous recommandons de ne pas ajouter le fardeau supplémentaire de partir dans une région qui à priori ne vous passionne pas.

Osez suivre vos envies et vos affinités. Vous allez plus facilement surmonter les défis quotidiens si vous êtes un(e) volontaire motivé(e). Après tout, vous n’êtes pas un expert formé de la coopération !

Vous pouvez être utile même là où il y a de l’électricité et de l’eau courante

Il n’est pas rare que même les débutants en volontariat international veuillent tout de suite partir dans un pays d’une extrême précarité … et se lancent ainsi un défi trop ambitieux. Ne vous laissez pas induire en erreur par des récits médiatiques spectaculaires : votre engagement sera utile, même si vous ne travaillez pas en plein milieu de la brousse.

Votre aide sera également utile là où vous pouvez encore bénéficier d’un certain confort. Votre bénévolat sera déjà assez fatigant.

Si vous avez vraiment envie de tourner le dos à la civilisation moderne, cela peut en effet être une expérience intéressante. Mais il est tout à fait légitime si vous ne souhaitez pas sortir entièrement de votre zone de confort. Par conséquent, vous n’êtes pas obligé(e) de partir dans un des pays les plus pauvres du monde. Et pour votre mission suivante, vous pousserez peut-être vos limites un peu plus loin.

Votre volontariat peut être utile pour vous

Accordez-vous la possibilité de combiner votre engagement avec quelque chose qui est utile pour vous. Des recherches psychologiques et sociologiques ont depuis longtemps montré que le bénévolat ne relève pas d’un comportement purement altruiste. Et cela ne pose aucun problème, aussi longtemps que le projet est bénéfique aux deux parties.

Vous souhaitez partir en mission dans un pays hispanophone et profiter de votre volontariat pour améliorer vos compétences linguistiques ? Vous espérez que votre mission en Inde se fera également bien sur votre CV ? Vous avez toujours rêvé de visiter un parc national en Afrique ?

Alors, allez-y. Il n’y pas de raison que ces pensées n’influencent pas le choix de votre pays d’action. Votre aide sera la bienvenue partout, et il est légitime de lier l’utile à l’agréable.