EN  |  A propos | Presse

Mission humanitaire & Volontariat
Amérique du Sud / Amérique Latine & Caraïbes

Mission humanitaire Amérique du SudFaire du bénévolat en Amérique du Sud permet aux volontaires de choisir parmi de nombreux projets : écovolontariat, missions humanitaires avec des enfants et des handicapés, enseignement dans des écoles et encore plein d’autres types d’activités. De plus, un séjour dans un des pays émergents comme le Brésil, l’Argentine ou le Mexique est un plus sur votre CV. Cependant, les petits Etats insulaires des Caraïbes sont aussi des destinations attrayantes pour faire du volontariat en Amérique Latine. Pendant leur temps libre, les bénévoles peuvent également découvrir la diversité des cultures et des paysages du continent.

4 bonnes raisons de faire un voyage humanitaire en Amérique du Sud

  • Choisir parmi une multitude de projets
  • Parler et améliorer son espagnol ou son portugais au quotidien
  • Pouvoir faire le tour du continent grâce à des droits de visa favorables
  • La diversité des climats, des paysages et des cultures en Amérique du Sud

Une multitude de projets de bénévolat en Amérique du Sud

La forêt tropicale et l’Amazone s’étendent sur toute l’Amérique Centrale et une large partie de l’Amérique du Sud, c’est pour cela que les volontaires peuvent y défendre des projets de protection des espèces et de la nature. La large biodiversité rend les projets d’écovolontariat en Amérique du Sud particulièrement passionnants. Les projets de volontariat avec des tortues des Galápagos jouissent par exemple d’une grande popularité et sont un point phare en Equateur. Par ailleurs, l’aide des bénévoles est également la bienvenue dans des missions humanitaires avec des enfants, par exemple dans des garderies, des écoles maternelles ou encore dans des projets avec des enfants handicapés ou des enfants de rue. Les volontaires qui ont de l’expérience dans le domaine de l’enseignement sont recherchés pour enseigner l’anglais dans des écoles primaires ou des collèges par exemple.

Parler espagnol et portugais, mais aussi anglais

L’un des bénéfices non-négligeable du bénévolat est de parler dans une autre langue avec ses collègues, sa famille d’accueil et ses nouveaux amis. Faire un voyage humanitaire en Amérique du Sud et en Amérique Centrale, c’est évidemment l’occasion d’améliorer vos compétences en espagnol, mais il existe aussi des pays dans lesquels le portugais (Brésil) ou même l’anglais (par exemple le Belize ou la Jamaïque) sont les langues officielles.

Conditions d’entrée très simples : en profiter pour faire le tour du continent

Comme il est très simple d’obtenir un visa (la plupart du temps, il est disponible à l’entrée dans le pays, sans faire de demande préalable), effectuer un voyage humanitaire en Amérique du Sud est particulièrement approprié pour les volontaires qui ne sont pas seulement intéressés par un projet, mais qui veulent en combiner plusieurs. Le volontariat avec une de nos organismes partenaires est particulièrement flexible. Les bénévoles peuvent choisir les dates de début et de fin du projet pour tracer leur propre itinéraire. Il est donc possible de s’engager dans une mission de volontariat dans plusieurs pays et de découvrir des cultures différentes. Notre conseil : utilisez le formulaire de contact pour demander directement à l’organisation de volontariat concernée si les dates d’arrivée et de départ peuvent être choisies et si vous pouvez combiner plusieurs projets de bénévolat en Amérique du Sud.

Soutenir les petits Etats insulaires en développement à travers le volontariat

Mission humanitaire CaraïbesFaire de l’humanitaire au Belize ou dans les îles des Caraïbes telles que la Jamaïque ou les Bahamas permet aux volontaires de soutenir de petits Etats insulaires en développement grâce au bénévolat. Comme ces petits Etats doivent lutter contre des problèmes particuliers (montée du niveau des mers liée au réchauffement climatique, position isolée, etc.), une main tendue y est toujours la bienvenue. Vous trouverez ici les raisons pour lesquelles vous ne devez pas avoir mauvaise conscience si vous souhaitez effectuer une mission de volontariat à l’ombre des palmiers.

Découvrir de nouveaux climats en faisant du bénévolat

L’Amérique du Sud est le continent qui possède la plus grande étendue nord-sud : de la frontière nord du Mexique jusqu’à la pointe sud du Chili, il mesure environ 12 000 km. On y retrouve donc des zones climatiques très diverses. Les volontaires peuvent échapper à l’hiver européen et, à la place, faire du volontariat en été dans l’hémisphère sud (par exemple en Argentine ou au Chili). Vous y trouverez forcément quelque chose qui vous plaît : forêts équatoriales ou plages de la région tropicale de l’équateur (d’où le pays Equateur tire son nom), hautes montagnes, déserts ou encore zones tempérées.

Faire du volontariat et découvrir d’autres cultures

De nombreux volontaires profitent de leur projet de bénévolat en Amérique Latine pour découvrir le weekend ou à la fin de leur mission de volontariat leur pays d’action ainsi que d’autres pays plus lointains. Souvent, le plus difficile est de savoir quoi choisir entre une randonnée à travers les Andes jusqu’à l’impressionnant lac Titicaca, un détour par la forêt équatoriale et l’Amazone ou se rendre sur les nombreuses plages de rêve des Caraïbes. Lors du bénévolat, on peut également en apprendre beaucoup sur les cultures en Amérique du Sud et, par exemple, suivre les traces des anciennes civilisations, les Mayas et les Incas, visiter les ruines du Machu Picchu ou encore profiter de la musique latino-américaine. Danser un tango enflammé en Argentine, écouter de la musique reggae en Jamaïque ou danser la salsa sont des activités très appréciées dans toute l’Amérique Latine : les amateurs de musique trouveront forcément leur bonheur en Amérique du Sud et dans les Caraïbes et auront également l’occasion de se détendre de temps en temps.