EN  |  A propos | Presse

Missions humanitaires et volontariat Asie

Même si l’Asie a progressé d’un point de vue économique, il existe toujours de nombreuses raisons d’y faire du volontariat. D’une part, le fossé entre les pauvres et les riches se creuse de plus en plus, d’autre part, la rapide croissance de la population exerce une forte pression sur les ressources naturelles. Si vous souhaitez partir en mission humanitaire en Asie ou protéger la nature et l’environnement en faisant de l’écovolontariat, vous trouverez des projets adaptés. De plus, une expérience à l’étranger dans l’un des pays asiatiques en plein boom économique peut être un énorme avantage sur votre CV. Et si vous avez encore un peu de temps libre, vous pouvez faire un détour par les magnifiques plages de l’Asie du Sud-Est ou découvrir l’Himalaya.

Faire du volontariat en Asie :

5 bonnes raisons d’effectuer une mission de volontariat en Asie

  • Tenter de réduire les inégalités entre les pauvres et les riches
  • Profiter d’une immense diversité culturelle
  • Observer les différences radicales entre culture asiatique et culture européenne
  • Améliorer votre CV grâce à un séjour en Inde, en Chine ou dans un des pays « tigres » d’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Viêtnam, Philippines)
  • Participer à des loisirs passionnants : plage, montagne, culture, sensations fortes…

Quelques exemples de missions de volontariat en Asie

Mission humanitaire en faveur d’enfants Cambodge

Travaillez à Phnom Penh dans un centre qui accueille des jeunes enfants issus de milieux défavorisés ou en situation difficile (par exemple atteints de handicaps physiques ou mentaux. Les bénévoles assistent le personnel local en organisant des activités ludiques et récréatives pour les enfants, et en participant à la préparation des repas et à la rééducation. En savoir plus sur cette mission.

Chantier de construction d’écoles suite au séisme au Népal

En 2015, le Népal a été frappé par un séisme aux conséquences humaines et matérielles terribles. Encadrés par des professionnels du bâtiment, les volontaires soutiennent les efforts de construction d’écoles, pour permettre aux jeunes népalais de pouvoir retourner à l’école. Depuis le début du projet, 7 nouvelles écoles sont déjà ouvert. Aller sur la description de la mission.

Mission d’écovolontariat marin en Thaïlande

Passez votre brevet de plongée et découvrez les richesses exceptionnelles de l’écosystème marin de la Thaïlande. La mission vise à trouver des solutions pour lutter contre les dommages causés par l’industrie de la pêche, du tourisme et le réchauffement climatique. Au programme : observations, collecte et analyse de données. Plus de détails sur ce projet d’écovolontariat marin.

Cours d’anglais et de français au Vietnam

Donnez des cours d’anglais ou de français à des jeunes vietnamiens âgés de 5 à 17 ans. Le projet est basé à Hanoi, où les inégalités de richesses au sein de la population sont fortes. Selon vos qualifications et votre motivation, vous pouvez soit agir en tant qu’assistant d’un enseignant local, soit diriger votre propre classe en autonomie. Lire la description complète du projet.

Protection de la faune sauvage dans un centre en Indonésie

Prenez part à la vie d’un sanctuaire dédié à la sauvegarde de la faune sauvage d’Indonésie : oiseaux, primates (gibbons, orang-outans, macaques…), ours, reptiles etc. La plupart atterrissent au centre après avoir secourus du trafic illégal. Le rôle des volontaires est principalement de leur fournir des soins, de les nourrir et d’améliorer et de nettoyer leurs enclos. Plus de renseignements sur la mission.

Un large choix de missions en Asie du Sud-Est, mais peu de projets au Moyen-Orient et au Proche-Orient

Il est possible de faire du bénévolat en Asie dans de nombreux pays et dans des domaines très variés. Les projets de volontariat en Asie du Sud et du Sud-Est sont particulièrement populaires, on trouve de nombreuses places pour partir en mission humanitaire en Inde, au Népal, en Thaïlande et au Cambodge. Et si vous voulez bien faire quelques kilomètres de plus, vous trouverez d’autres offres en Indonésie, au Viêtnam ou en Chine par exemple.

Il en va totalement autrement pour les missions de bénévolat au Moyen-Orient et au Proche-Orient. En raison de la situation sécuritaire sur place, il n’est guère possible d’y faire du volontariat. Si vous avez envie de vous engager dans projet d’aide en Asie Centrale, vous serez souvent déçu, car, à l’exception de la Mongolie, la plupart des régimes autoritaires n’en proposent quasiment aucun.

Activités phares : missions humanitaires en Asie, écovolontariat missions en soins des animaux

Toutes les couches de la population n’ont pas pu profiter du boom économique qui a touché une grande partie de l’Asie, en Chine ou en Inde par exemple. Un grand nombre de personnes, en particulier les populations rurales, vit encore dans la pauvreté. Dans le cadre de projets d’insertion professionnelle, les volontaires peuvent se mobiliser exactement là où le besoin se fait le plus sentir. De plus, on compte un grand nombre de missions humanitaires ou éducatives avec des enfants en Asie, par exemple en tant que professeur d’anglais ou pour garder des enfants.

Nous vous déconseillons toutefois de faire du volontariat dans un orphelinat. Dans la plupart des pays asiatiques, en particulier les haut-lieux du tourisme du Népal et du Cambodge, le nombre de ces établissements a fortement augmenté ces dernières années, sans que le nombre d’orphelins augmente pour autant. En réalité, les enfants dans ces soi-disant orphelinats ont bien souvent encore au moins un parent en vie, mais ils sont exploités par des affairistes sans scrupule. Les frais d’une mission de bénévolat et les dons enrichissent principalement les propriétaires des orphelinats et ne bénéficient pas aux enfants. Heureusement, il existe beaucoup d’alternatives pour faire une mission humanitaire utile avec des enfants en Asie.

Un autre point essentiel du bénévolat en Asie concerne les missions d’écovolontariat ainsi que la protection de la nature et de l’environnement. Comme les ressources naturelles diminuent rapidement à cause de la forte densité de population, les volontaires peuvent s’engager en Asie dans des missions de protection de l’environnement, d’écovolontariat ou de soins aux animaux.

Volontariat Asie

Changer d’air en découvrant une autre culture

Le continent le plus peuplé au monde avec ses 4 milliards d’habitants a beaucoup à proposer dans ce domaine. Contrairement à l‘Afrique ou à l’Amérique du Sud, l’Asie a été moins marquée par le colonialisme, ce qui a sûrement conduit à faire des cultures asiatiques celles qui sont les plus éloignées des cultures européennes. Les bénévoles qui souhaitent s’immerger dans une culture totalement différente y trouveront leur compte.

Stage à l’étranger en Chine ou en Inde : un plus sur le CV

Tous les types de volontariat en Asie profitent en premier lieu aux organisations dans le pays, mais cela peut en plus dynamiser votre CV. C’est surtout le cas des missions de volontariat et des stages en Chine ou en Inde, mais aussi dans une moindre mesure pour vos missions dans un des nouveaux pays émergents qu’on appelle les « tigres asiatiques » : Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Vietnam, Philippines. En acquérant une expérience interculturelle dans ces pays en plein boom économique, vous disposez souvent d’un avantage pour accéder à des études sélectives ou pour obtenir des entretiens d’embauche dans le secteur privé.

Faire du bénévolat et voyager en Asie : plage de rêve vs trekking dans l’Himalaya

Une grande partie des projets de bénévolat en Asie se trouve dans des régions touristiques attractives, de sorte que les volontaires puissent généralement faire de courts voyages de découverte le weekend. Après 2 semaines de bénévolat en Thaïlande ou 2 mois de stage en Inde, ils se demandent seulement quelle sera leur prochaine destination : plutôt l’une des plages paradisiaques de l’Asie du Sud-Est ou le sommet enneigé de l’Himalaya ?