EN  |  A propos | Presse |  ✉ Newsletter

Volontariat en sport : faire une mission humanitaire en tant que coach sportif à l’étranger

volontariat en sportSi vous êtes mordu de foot, basket, rugby, ou si tout simplement vous aimez pratiquer une activité physique, le volontariat en sport est certainement un type de mission qui vous plaira ! Vous trouverez de tels projets en Afrique, Asie, Amérique latine ou Océanie. Au programme ? Vous endossez le rôle d’entraîneur en faveur d’enfants et de jeunes locaux, souvent issus de milieux défavorisés. Vous leur offrez ainsi la possibilité de s’amuser tout en leur faisant bénéficier des nombreux bénéfices liés à la pratique d’une activité sportive. Et pour vous, c’est l’occasion de mettre votre passion au service d’une bonne cause, voire de vous fixer un défi personnel, parce qu’il va falloir vous dépenser !

Table des matières

3 raisons de s’engager dans un projet de volontariat en sport

  • Mettre votre passion pour le sport au service des objectifs du Millénaire pour le développement
  • Faire découvrir de nouvelles activités ou des sports insolites aux enfants
  • Relever un défi personnel : entraîneur de foot au Brésil ? d’arts-martiaux en Mongolie ?

Où s’engager : des missions de bénévolat pour vous mettre en jambes

Vous trouverez sur le portail de nombreuses missions de volontariat dans le sport, avec des destinations et des activités variées. Nous vous en avons ici sélectionné cinq, mais n’hésitez pas à consulter la liste complète de nos projets en sport.

Mission en tant que coach sportif au Népal

Agissez dans des écoles et des centres de la ville de Pokhara, au cœur de l’Himalaya, pour améliorer la santé, la forme physique et le bien-être des enfants. Dans ce projet, les volontaires sont encouragés à coacher le sport de leur choix selon leurs compétences et surtout leurs aspirations : football, basket, volley, badminton, etc. En savoir plus sur la mission.

Soutien à des centres sportifs au Pérou

Dans cette mission, les bénévoles prêtent main-forte à des centres et des écoles de la ville de Cuzco, au milieu de la cordillère des Andes, où de nombreux enfants sont forcés de travailler jeunes ou d’errer dans les rues sans encadrement. Le projet vise à leur proposer une alternative valorisante : cours de foot, volley ou autre selon les besoins. Plus de détails sur la mission de volontariat.

Mission en tant qu’entraîneur sportif au Ghana

Agissez au sein d’une communauté rurale du Ghana, où les écoles sont en manque de personnel et d’infrastructures. En s’engageant auprès de ces enfants, les volontaires leur transmettent leur passion et leur enthousiasme pour divers sports, et peuvent ainsi servir de modèles pour ceux qui manquent de confiance en eux. Aller sur la description de cette mission humanitaire en sport.

Mission sport et enseignement de l’anglais pour des réfugiés en Australie

Dans ce projet basé à Perth qui combine sport et enseignement, les bénévoles agissent auprès d’enfants réfugiés de guerre originaires de pays comme le Soudan, l’Afghanistan ou la Somalie. Le type d’activité que vous serez amené à coacher dépend de la saison : football, tennis, athlétisme, hockey, etc. En savoir plus sur le projet.

Intégration par le surf de jeunes en difficulté en Afrique du Sud

Basée au Cap, cette mission vise à améliorer le quotidien des jeunes et enfants des rues en leur proposant de s’initier au surf et à la natation (certains n’ont en effet jamais été au bord de l’eau). Dans ce contexte, les volontaires agissent sous la supervision d’un professionnel. Voir la description du projet.

L’encadrement sportif par des bénévoles peut se faire dans un cadre scolaire, c’est-à-dire au sein d’une école, où le sport n’est pas une matière à part entière dans de nombreux pays d’action. Avoir la possibilité de proposer un cours d’éducation physique aux enfants peut donc apporter une réelle plus-value pour l’école et pour les élèves, qui n’ont sans cela pas l’occasion de pratiquer d’activité sportive. Souvent, les cours sont intégrés à un programme d’activités organisées pour les enfants l’après-midi.

L’encadrement peut aussi prendre place dans des contextes plus informels, par exemple pour proposer une activité récréative aux enfants, et leur permettre d’avoir une alternative à errer dans les rues. Les projets peuvent aussi être organisés avec des clubs et ONG locaux.

Nous vous déconseillons toutefois fortement de vous engager pour une mission de sport qui serait organisée au sein d’un orphelinat. En effet, ces structures cachent parfois une sombre réalité liée au trafic d’enfants. En savoir plus grâce à notre article dédié à ce sujet.

Souvent, les bénévoles choisissent de s’engager pendant l’été, aux mois de juin, juillet, août ou septembre, ou pendant leurs vacances de printemps ou d’automne. De nombreuses missions de volontariat sont disponibles toute l’année, mais si vous voulez partir en 2018 ou 2019, nous vous conseillons de prendre dès maintenant contact avec l’organisme qui organise le projet qui vous intéresse pour leur faire part de votre période visée pour le départ.

La durée du bénévolat peut aller de 2 ou 4 semaines à plusieurs mois, tout dépend du projet. Là encore, nous vous encourageons à prendre contact avec les organisations pour avoir plus de détails.

Pour quoi faire : quels sont les sports que les bénévoles sont amenés à coacher ?

Le sport pratiqué et demandé le plus fréquemment est le football, très populaire notamment en Afrique (Ghana, Afrique du Sud, Tanzanie…) et en Amérique du Sud (Pérou, Brésil…).

Selon l’équipement disponible sur place, on trouve aussi des projets où vous pouvez coacher d’autres sports d’équipe ou individuels comme :
volontariat au Népal

  • le rugby,
  • le basket,
  • le volley,
  • l’athlétisme,
  • la gymnastique,
  • le tennis,
  • le badminton,
  • la natation,
  • le surf…

Vous êtes passionné par un sport insolite ? L’aérobic ? Le korfbal ? Le hobby-horsing ? C’est encore mieux ! Proposer différentes activités et stimuli aux enfants est très bénéfique pour eux, et il y a fort à parier que ceux-ci seront avides d’en savoir plus sur un sport nouveau ! De manière générale, si vous avez une passion et que vous cherchez un projet où la mettre en pratique, n’hésitez pas à prendre le temps de chercher, car il existe sûrement quelque part un projet humanitaire adapté à votre envie. Si vous avez le moindre doute, adressez-vous à l’organisation en utilisant le formulaire de contact présent à la fin de chaque page projet.

Souvent sur ce type de projet, le temps durant lequel vous pouvez travailler est limité, car les cours de sport ne peuvent pas durer toute la journée. Vous avez ainsi souvent l’occasion d’avoir les matinées ou les après-midis de libres. Si vous êtes motivés, il est courant de combiner le projet de sport avec un autre, par exemple avec une mission de bénévolat d’enseignement, où vous donnez des cours d’anglais le matin et de sport l’après-midi. Mais il ne s’agit pas d’une obligation, et encore une fois, nous vous encourageons à contacter l’organisme pour leur faire part de vos aspirations.

Pourquoi s’engager : le sport, un langage universel

mission de coach sportifPour les enfants, les bénéfices liés à la pratique d’une activité physique sont nombreux. On peut notamment mentionner :

  • prendre soin de sa santé physique et mentale (réduction du stress, du risque de maladies, etc.),
  • apprendre à fonctionner dans une équipe,
  • concentrer son énergie dans un but précis,
  • s’initier au respect de règles précises,
  • améliorer sa confiance en soi grâce au sentiment de réussite qui découle de l’effort.

Il a également été prouvé que plus les enfants commencent à faire du sport tôt, plus il y a de chances qu’ils continuent à faire de l’activité physique au cours de leur vie, et la pratique d’un sport en équipe améliore également les chances de succès académique.

Certaines missions humanitaires en sport ciblent particulièrement les jeunes filles, qui sont souvent dans des situations plus précaires que leurs homologues masculins, et ont donc plus de risques d’avoir des problèmes liés à l’estime de soi et à l’émancipation.

De manière plus générale, on peut dire que le sport est un langage universel qui permet de s’affranchir des barrières linguistiques, culturelles, économiques ou religieuses, et c’est en cela que les missions de volontariat en sport sont des expériences particulièrement enrichissantes pour toutes les parties concernées.


En 2003, l’ONU a adopté une résolution reconnaissant le sport comme un moyen de développer l’éducation, la santé, le développement et la paix.

Pour qui : quelles sont les qualifications requises ?

volontaire avec élèvePour ce type de stage de sport, il n’est pas nécessaire que vous possédiez une qualification ou certification dans le sport choisi. Il faut bien sûr que vous soyez assuré d’avoir une forme physique suffisante au bon déroulement du projet, mais les qualités principales que l’on attend des volontaires sont la motivation, le dynamisme et la bonne humeur !

Si vous avez de l’expérience en tant qu’entraîneur, formateur ou coach sportif, n’hésitez pas à le mentionner dans le formulaire de contact lorsque vous vous adressez à un organisme de bénévolat, car cela pourra les aider à trouver des tâches qui correspondent au mieux à vos compétences et aspirations.